En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l'actualité de la création d'entreprise en recevant gratuitement, chaque semaine la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Je suis déjà abonné(e)
Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

Témoignages

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer

Baby'tems, l'idée d'une maman voyageuse !

Photo de Camille Spanjaard Camille Spanjaard
http://www.babytems.com

CV : Après un cursus en école de commerce, Camille Spanjaard a travaillé pendant 10 ans dans le marketing et la communication au sein de grandes entreprises du secteur informatique. A la naissance de sa fille, elle cherche à louer du matériel de puériculture pour partir en vacances "léger" mais à l'époque le service n'existe pas en France. L'idée fait alors son chemin et en 2009 elle décide de créer Baby'tems.

Interview :

Pouvez-vous nous présenter votre activité ?

La mission de Baby'tems est de faciliter les déplacements des familles accompagnées de bébé ou d'enfant en bas âge. Nous louons du matériel de puériculture et assurons sa livraison à domicile ou sur le lieu du séjour partout en France, ce qui permet de voyager léger et d'être installé "comme à la maison" en vacances.

Qu'est-ce qui vous a donné l'envie de créer une entreprise ?

Tout au long de ma carrière professionnelle salariée, j'ai évolué sur des créations de poste pour lesquels tout était à faire et à structurer… une sorte d'entrepreneuriat finalement ! Après 10 ans passés au sein de grandes structures, j'ai eu envie de plus d'autonomie, de donner un sens à mon travail (qu'il est bon de recevoir un "merci" de parents qui ont passé un excellent séjour en France !) et de mieux concilier ma vie de famille et ma vie professionnelle.
J'ai donc sauté le pas en 2009 avec une idée précise en tête, idée que j'avais déjà en perspective depuis plusieurs années !

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette opportunité de marché ?

La location de matériel pour bébé est largement développée dans les pays anglo-saxons : USA bien sûr mais aussi Grande-Bretagne, Canada et Australie, pays dans lequel d'ailleurs un réseau de 60 franchisés existe.
Ici, ce service était quasi-inexistant, alors que la France (et tout particulièrement Paris) est l'un des pays les plus visités au monde… et la championne d'Europe de la natalité !

Quel est votre cible ?

Baby'tems s'adresse aux parents voyageant en France mais aussi à toutes personnes (grands-parents, amis, professionnels du tourisme) souhaitant  recevoir bébé et sa famille dans de bonnes conditions sans devoir acquérir un matériel coûteux et encombrant.

Quelle est votre stratégie commerciale ?

Aujourd'hui, Baby'tems propose essentiellement ses services aux particuliers via internet. Mais nous cherchons à développer un large réseau de prescripteurs - professionnels du tourisme principalement - pour toucher plus de clients.

Comment accède-t-on à vos services ?

Les clients, particuliers ou professionnels, peuvent  réserver, 24h/24 et 7jours/7 leur matériel directement en ligne sur le site internet de Baby'tems. Mais d'autres canaux de réservation sont mis à leur disposition comme le téléphone, l'email ou le courrier, bien utile pour les demandes de dernières minutes ou atypiques.

Comment vous organisez-vous pour offrir un service de qualité à vos clients ?

Nous achetons du matériel neuf de marques internationales reconnues pour leur qualité auprès de fabricants ou de grossistes. Après réservation, le matériel est livré directement à l'adresse du choix du client par un prestataire.
Le matériel est stocké dans notre local en région parisienne. Les opérations de back office (notamment le traitement des commandes) sont gérées en interne, mais nous nous sommes entouré de prestataires indépendants pour la partie logistique de l'activité (notamment livraison et reprise, entretien et nettoyage du matériel).

Parvenez-vous à conserver du temps pour votre vie privée ?

Oui, mon nouveau statut de chef d'entreprise me permet aujourd'hui de mieux organiser mon temps, notamment en fonction des activités de la famille. Mes horaires de travail sont moins conventionnels que lorsque j'étais salariée : plus intenses, plus efficaces également, mais surtout beaucoup plus souples. Je profite pleinement de ma famille et cela contribue à l'épanouissement de tous.

Qu'est-ce qui vous a semblé le plus compliqué dans la réalisation de votre projet ?

Les difficultés que j'ai rencontrées sont liées au fait que je me lançais sur un marché quasi-inexistant. Trouver des informations fiables pour réaliser mon étude de marché n'a pas été chose facile. Par ailleurs, j'ai eu beaucoup de mal à trouver une compagnie d'assurance qui accepte de couvrir cette nouvelle activité. Mais ces difficultés sont aujourd'hui derrière moi !

Avez-vous bénéficié d'aides pour monter votre entreprise ?

Oui, j'ai reçu une aide financière de mon ancien employeur et surtout j'ai eu la chance de bénéficier d'un accompagnement à la création d'entreprise par un cabinet spécialisé.
Je suis aussi membre de plusieurs réseaux d'entrepreneurs (l'association des Mompreneurs et le réseau des jeunes entrepreneurs de la Chambre de commerce et d'industrie). Cette appartenance à des réseaux me permet de me former, d'échanger, de trouver des solutions ou de l'aide face à un problème et donc de ne pas subir l'isolement que ressentent de nombreux chefs d'entreprise.

Quels sont vos objectifs pour les mois à venir ?

Tout d'abord, faire connaître le service de location de matériel pour bébé car les parents français ou professionnels du tourisme n'imaginent toujours pas que l'on puisse louer ce type de produits !
Ensuite capter, au moment de la préparation de leur voyage, les touristes étrangers qui viennent passer leurs vacances en famille en France,
Enfin, structurer l'entreprise pour rationnaliser la logistique (stockage des produits, nettoyage, livraison et reprise) et mettre en place des processus permettant à Baby'tems de grandir et de se positionner en tant qu'acteur clé de la location de matériel pour bébé en France !

Propos recueillis en septembre 2011 par Maud Desbrousses

29/09/2011


Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent