En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l'actualité de la création d'entreprise en recevant gratuitement, chaque semaine la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Je suis déjà abonné(e)
Oui je m'abonne
> Créer mon espace
Créer un compte sur le site de l'AFE vous permettra, gratuitement, d'accéder à de nombreux services, dont l'abonnement à la lettre d'information de l'AFE, l'enregistrement de la feuille de route de votre projet, la création de votre business plan en ligne,... et bien plus encore
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton "Ok".
Vous allez recevoir un email afin de réinitialiser votre mot de passe.
Ok
Nous n'avons pas trouvé de compte AFE correspondant.

- Vous pouvez créer un compte à partir de vos informations de connection en cliquant sur ce lien
ou
Indiquer votre identifiant AFE (adresse mail), un lien de validation vous sera envoyé par mail a cette adresse :
Ok
Les avantages d'un compte AFE

Créer un compte sur le site de l'AFE vous permettra, gratuitement, d'accéder à de nombreux services, dont l'abonnement à la lettre d'information de l'AFE, l'enregistrement de la feuille de route de votre projet, la création de votre business plan en ligne,... et bien plus encore.

L'AFE s'engage à sécuriser vos informations et à les garder strictement confidentiels.


J'ai déjà un compte
*Adresse mail

*Mot de passe
Je créé mon compte
*Votre email

*Saisissez les chiffres ci-contre
Image de controleAfficher d'autres chiffres



OU

Optez pour une inscription simplifiée et gagnez du temps en utilisant un des services tiers.


Consulter un projet en tant qu'invité
*Identifiant
*Mot de passe

Publicité

Nouvelles mesures

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer


Ne pas tout confondre
Attention zazie, il ne faut pas confondre revenu imposable (15000) et revenu réel (inconnu).
Le CA étant de 52000 euros, qui peut dire le revenu (bénéfice) de l'entrepreneur ?
Posté par sifilette, 09/11/2010 20:48
Statut pas terrible, juste pour un complément
Dans l'exemple que vous citez, sur 15 000 euros de revenus déclarés, il ne reste que 8 320 euros de revenus persos (cotisations et impot déduits) au gars, soit moins que le smic par mois, vraiment pas terrible... Ce statut n'est que pour des revenus complémentaires.
Posté par zazie, 27/10/2010 10:36
Plus simple mais plus cher pour les pauvres...
L'administration françaises est complexe... seuls ceux qui sont bien conseillés peuvent tirer leur marrons du feu. Et pour être bien conseillé, il faut soit être riche soit bien entouré ! Cette nouvelle mesure simplifie tout, je l'attendais depuis longtemps. Mais la progressivité... il n'y en a plus, alors qu'elle pourrait être maintenue. Aucun commentaire dans les medias pour le nouveau statut ni pour ce régime fiscal... normal on se fout bien des pov' gens !
Posté par Dragon (http://www.dragon-creation.net), 27/02/2009 10:56
Très bonne mesure qui va dans le bon sens
Très bonne mesure de rationalisation fiscale.
Il faudrait aller plus loin et introduire le prélèvement libératoire pour tous les revenus quel que soit le statut juridique et social du créateur et de son entreprise.
C'est une forme d'imposition proportionnelle mais qui simplifie largement les choses. Si on veut garder le principe d'une imposition progressive, il n'y a qu'à mettre en place un système de crédit d'impôts pour les bas revenus. Tout le monde y verra plus clair et se sera plus logique que le système actuel avec ses multiples seuils fiscaux, sociaux, etc.
Posté par Yakafokon, 16/12/2008 22:27
Pas mal
En effet, cela semble intéressant quant au paiement de l'impôt. Même avec un petit chiffre d'affaires mélangé avec les revenus du foyer, il vaut mieux payer un petit peu d'impôts par prélèvement libératoire que de ne pas payer d'impôts IR du tout et devoir la taxe professionnelle durant 3 ans. Dans mon cas le calcul est vite fait.
Posté par slava, 17/11/2008 16:16
"Ils" se réveillent !!!!
Des années qu'on attend un système fiscalement léger et peu contraignant. En fait un système "à la carte", si j'ai bien su lire entre les lignes... J'espère ne pas me tromper !
Posté par alain, 05/11/2008 15:39
Encore une mesure pour les (relativement) riches??
A priori une bonne mesure qui va rendre plus simples les déclarations fiscales qui sont pour beaucoup d'entre nous un vrai casse-tête, et qui permettra d'équilibrer son budget en temps réel. Mais il va falloir effectuer un calcul avec le plus grand soin avant de s'y lancer, car si son CA n'est pas très élevé et si l'on a pas d'autres revenus, on va payer de l'impôt sous ce nouveau régime quand on en aurait été exonéré sous le régime existant.
Et quid de la prime pour l'emploi?
Posté par pam (http://euro-immo.com), 05/11/2008 13:59
Une petite révolution
En effet, c'est une vraie révolution qui est en train de se produire dans un silence pour le moins étonnant en effet. Cela fait des années que j'attends cela ... Je pense que, comme c'est le cas pour moi, cela va susciter des vocations !
Posté par Florian, 01/10/2008 16:06
Première atteinte à la progressivité de l'IR ?
Depuis que j'ai connaissance de cette mesure, je suis surpris qu'il n'y ait pas de réactions à ce qui est, à ma connaissance, la première fois que l'on paie un IR proportionnel et non pas progressif... Certes, c'est une option, mais qui va s'imposer pour des raisons de facilité, et les micro entrepreneurs seront les premiers à payer un IR proportionnel à leur revenu ! C'est une très grande nouveauté fiscale, à mon sens, même si c'était le cas déjà pour la CSG et la CRDS... mais ces prélèvements ont un caractère plus social (même s'il est fiscalisé) que fiscal !
Qu'en pensez vous ?
Posté par marnix, 04/09/2008 17:16

Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent