En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l'actualité de la création d'entreprise en recevant gratuitement, chaque semaine la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Je suis déjà abonné(e)
Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

Invités

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer

Ariège télétravail accueille les Solos !

Photo d'Annie Fachetti Annie Fachetti
http://www.teletravail-ariege-pyrenees.com

CV : Interview d'Annie Fachetti, responsable de l'opération "Ariège télétravail accueille les Solos".

Interview :

Vous animez l'opération "Ariège télétravail accueille les Solos", pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste cette opération et à qui elle s'adresse ?

Cette opération a été lancée en 2004 par Ariège Expansion, l'agence départementale de développement économique. Elle s'adresse aux personnes ayant une activité professionnelle se pratiquant à distance, via l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC).
Ces "télétravailleurs" peuvent exercer leur activité en étant indépendants ou salariés.
L'Ariège dispose de nombreux atouts qui rendent notre territoire particulièrement attractif pour ceux qui souhaitent vivre et travailler autrement, notamment en conciliant vies professionnelle et personnelle : un accès au réseau internet haut débit, trois télécentres, un cadre naturel préservé et authentique tout en étant proche de l'agglomération toulousaine,…
De nombreuses personnes en France font le choix de quitter une grande agglomération pour s'installer à la campagne. D'autres nourrissent aujourd'hui encore ce type de projet. Le développement des TIC et l'amélioration de l'accessibilité aux réseaux internet haut débit permettent à tous ceux qui exercent un métier praticable à distance via ces technologies de réaliser leur "rêve".
A travers cette opération, le département de l'Ariège a souhaité clairement positionner une offre et inciter les candidats à l'installation en milieu rural à venir découvrir son territoire.

A qui s'adressent les télécentres ?

Les trois télécentres gérés par Ariège Expansion s'adressent à tous les télétravailleurs, salariés ou indépendants qui souhaitent disposer ponctuellement d'un espace professionnel de type bureau, dans un environnement professionnel. Situés dans des pépinières d'entreprises, ils permettent aux télétravailleurs de rompre leur isolement, de rencontrer d'autres professionnels, d'accéder à un réseau internet à haut débit (voire très haut débit) et de donner des rendez-vous d'affaires dans des bureaux dédiés.

Quelles sont les raisons qui ont motivé le lancement de cette opération. Quels sont les acteurs impliqués dans l'opération ?

Cette opération a pu être mise en œuvre grâce à un partenariat aussi bien technique que financier dans le cadre d'un programme territorial de revitalisation économique d'un territoire ariégeois, suite à la fermeture d'une unité industrielle en haute vallée. Dans ce type de situation de crise, il est évident que le maintien des différents services en direction des entreprises et des personnes est une priorité. Notre objectif était donc d'y contribuer en facilitant l'installation de nouveaux actifs et en développant une économie résidentielle.
Accueillir des télétravailleurs actifs nous a semblé un moyen pertinent et innovant pour contribuer au développement économique de ce territoire. Assez rapidement, le projet s'est étendu à l'ensemble du département, afin de répondre aux choix géographiques d'installation des télétravailleurs.
Les communautés de communes concernées ont été pour nous des acteurs incontournables, de véritables relais pour faciliter l'accueil et l'installation des personnes. Elles en ont souvent la compétence et offrent un territoire de projet et de vie pertinent par rapport aux attentes des télétravailleurs : services à la personne (crèches, écoles, centre de loisirs …), transports, commerces …
Le Conseil général Ariège Pyrénées, le Conseil régional Midi-Pyrénées, l'Europe (Feder, Fonds européen de développement régional) et le Fonds national d'aménagement et de développement du territoire (FNADT) ont soutenu financièrement ce projet. Une partie a été autofinancée par Ariège Expansion.

Cette opération s'insère-t-elle dans une politique plus générale visant à maintenir la dynamique territoriale dans les zones rurales ?

Le maintien de la dynamique économique territoriale dans des départements tel que l'Ariège est effectivement une priorité. Le programme "Ariège Télétravail" est l'un des moyens pour y parvenir mais il s'inscrit dans une politique plus globale, notamment de développement économique via les TIC. Il est nécessaire pour les territoires ruraux de déterminer une véritable stratégie soutenue par une volonté politique forte.
Le département de l'Ariège a défini, en partenariat avec l'ensemble des acteurs sociaux économiques locaux, un programme dénommé « Ariège 2020 ». Ce dernier propose plusieurs axes traduisant la volonté politique de développer le département tout en préservant son environnement et son équilibre naturel. L'accroissement de la population figure parmi les priorités (l'Ariège, qui compte près de 153 000 habitants, affiche l'une des plus faibles densités de population). Cela implique un programme global pour développer les services aux personnes, accroître l'attractivité du département, poursuivre le désenclavement routier et numérique, faciliter la mobilité des personnes, des biens et des informations, attirer de nouveaux investisseurs que ce soit dans le milieu industriel ou touristique…
"Ariège Télétravail" ne représente qu'une partie de ce vaste programme destiné à construire l'Ariège de demain.

Pour optimiser cette politique, le Conseil général a mis en place une aide financière spécifique pour l'installation en milieu rural : il s'agit de l'Adimir (Aide départementale à l'installation en milieu rural) qui s'adresse aux personnes créant ou reprenant une activité dans les cantons ayant moins de 5 000 habitants. Cette prime concerne également les télétravailleurs. A ma connaissance, l'Ariège est le seul département à mettre en place ce type d'aide financière pour les télétravailleurs ou pour les entreprises qui développent le télétravail au sein de leur organisation.

Quel est le profil des candidats à l'installation en Ariège?

Les différentes opérations de communication et de prospection que nous menons nous ont permis de rencontrer près de 500 personnes ayant manifesté un intérêt pour notre département .
Il s'agit essentiellement de personnes en couple, souvent avec un ou deux enfants. La recherche d'une meilleure qualité de vie ailleurs qu'en zone urbaine est l'une de leurs principales motivations.
Les candidats à l'installation en milieu rural habitent généralement dans des grandes agglomérations urbaines. Les originaires de la région parisienne ne sont cependant pas majoritaires. On constate aujourd'hui une mobilité importante entre les différentes régions de France. Les candidats n'hésitent pas à visiter de nombreux territoires qui organisent des "sessions découverte" durant lesquelles les personnes sont invitées à découvrir le département. C'est l'occasion pour eux d'approcher de façon très concrète les avantages et inconvénients de la vie en milieu rural, de gommer parfois certains clichés et de rencontrer des personnes qui ont réalisé ce qu'eux-mêmes projettent de faire.

Les activités exercées par les candidats à l'installation sont diverses : journalisme, illustration, infographie, traduction, développement informatique, consultant, e-commerce …
55 % des personnes que nous rencontrons exercent déjà leur activité en qualité d'indépendant. Dans ce cas, ces entrepreneurs se situent plus dans une logique de développement de leur activité. Pour eux, la proximité de Toulouse est un atout pour gagner de nouveaux clients. 40 % sont des personnes en recherche d'emploi qui mènent de front un projet de changement de vie et de création d'entreprise. Enfin, 5 % sont des salariés qui souhaitent exercer leur métier à distance ou en s'installant à leur compte.

Quel est le bilan aujourd'hui de l'opération ?

Au démarrage, notre objectif était d'accueillir une trentaine de télétravailleurs sur le territoire touché par la fermeture du site industriel. Les sessions découvertes que nous avons organisées ont permis d'accueillir une cinquantaine de personnes et près d'une dizaine d'entre elles ont choisi de s'installer en Ariège. Nous avons aujourd'hui encore de nombreux contacts en cours d'accompagnement car changer de vie nécessite souvent une longue maturation pour franchir le pas dans les meilleures conditions possibles.
L'impact de ce programme en faveur du télétravail s'apprécie également en termes d'image et de notoriété, que ce soit au travers des reportages réalisés par des médias régionaux ou nationaux ou en termes de témoignages sur notre programme sollicités par d'autres territoires.
De nombreux territoires, en Midi-Pyrénées ou ailleurs, se sont inspirés de notre démarche et expérimentent l'accueil de télétravailleurs indépendants. Je pense particulièrement à Murat ou à l'Auvergne plus généralement, l'Orne également...
Les candidats à l'installation ont donc de plus en plus le choix. A eux de "ressentir" quel territoire correspond le mieux à leur projet de vie !

Propos recueillis en octobre 2012 par Catherine Sid

Photo : Entreprendre en Ariège

  Pour en savoir plus sur cette opération :

 Consulter son site internet : www.teletravail-ariege-pyrenees.com
 Prendre contact par mail : contact@teletravail-ariege-pyrenees.com

  Pour en savoir plus sur la création ou la reprise d'une entreprise à la campagne, consulter le dossier spécial de  l'APCE
 Au sommaire :
 
Pourquoi ce dossier ? - La marche à suivre pour créer à la campagne
  Le collectif "ville-campagne" - Vous recherchez une idée de création à la campagne ?
  Les dispositifs d'accueil - Les aides à l'implantation en milieu rural
  Quel cadre légal pour entreprendre à la campagne ? - Reprendre un commerce en milieu rural
  Bibliographie - Etudes en ligne et sélection de liens

28/03/2008


Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent