En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l’actualité de la création d’entreprise en recevant gratuitement, deux fois par mois la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Vous êtes déjà inscrit sur le site de l'AFE,
Pour vous abonner à notre lettre d'information
saisissez votre mot de passe et cliquez sur valider
Valider
Non merci je suis déjà abonné(e) Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

Activité réglementée

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer

Boulanger Date de mise à jour 26 juillet 2016
Nature de l'activité Artisanale si l'entreprise compte moins de 10 salariés
Commerciale si l'entreprise compte plus de 10 salariés
A noter : en cas d'achat-revente de produits, l'activité sera à la fois artisanale et commerciale
CFE Compétent

triangle.gif Activité artisanale
Chambre de métiers et de l'artisanat

triangle.gif Activité commerciale
Chambre de commerce et d'industrie
attention.gif Les artisans-commerçants et les artisans qui créent une société commerciale doivent être inscrits simultanément au Registre du commerce et des sociétés et au Répertoire des métiers. Dans ce cas, seul le CFE de la chambre de métiers et de l'artisanat est compétent pour recevoir leur déclaration.


Définition de l'activité

Professionnel qui, à partir de matières premières choisies, réalise le pétrissage de la pâte, sa fermentation et sa mise en forme ainsi que la cuisson du pain sur le lieu de vente au consommateur final.

A noter : si des tournées sont réalisées dans une autre commune que celle de son établissement principal, le boulanger devra obtenir une "carte permettant l'exercice d'une activité ambulante". 
Pour plus d'informations, se reporter à la fiche Commerçant / artisan ambulant.
Articles L122-17 et L122-18 du code de la consommation



La boulangerie est le commerce de proximité le plus prisé des Français avec deux tiers des ménages qui s’y rendent trois à quatre fois par semaine en moyenne.  C’est une des professions alimentaires qui a le mieux résisté à la grande distribution, puisque la boulangerie artisanale représente environ 65% du marché du pain. Les artisans boulangers redoublent d’efforts pour diversifier leur offre et communiquer sur leurs produits. La consommation de pain ne change plus en volume (elle s’est stabilisée autour de 130 g par jour et par personne adulte) mais elle augmente en valeur : les Français n’hésitent pas à payer plus cher un meilleur produit. Et le renchérissement du prix des matières premières (entre autre du blé) intervenu renforce cette tendance. On rachète plutôt qu'on ne crée une boulangerie et il peut s'agir d'une reconversion professionnelle. L’investissement dans tous les cas tourne autour de 200 000 euros et la qualité doit être au rendez-vous pour se démarquer de la concurrence des non artisans. L'activité étant bien orientée, il y a des opportunités à saisir, à des prix abordables. Autant d'affaires à développer en proposant par exemple une gamme de petite restauration, à condition que l'emplacement et la zone de chalandise s'y prêtent.  Au final, une affaire souvent rentable ; le secteur de la boulangerie pâtisserie est l'un des plus rémunérateurs pour les chefs d'entreprise artisanale, 45% d'entre eux gagnent entre 3 000 et 4 500 euros mensuel nets, revenus souvent partagés avec leur épouse.


Boulangerie artisanale
Boulangerie artisanale
Toutes les informations nécessaires pour monter votre projet


Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent