Devenir styliste et créateur de marque

Il existe deux types de stylistes non-salariés : le free-lance (indépendant), qui conseille les marques et entreprises de mode, et le créateur, qui lance sa collection. Dans les deux cas, les moyens, les statuts et les compétences ne sont pas les mêmes.

01/09/2016

29

 pdf

16,00 €TTC

Le métier de styliste

La plupart des stylistes (fabriquant leurs modèles ou simplement free-lances conseils chez un industriel) possèdent un sens artistique développé. Si les spécialistes sont très convoités sur certaines niches, il faut, pour que vous perciez, avoir un solide sens commercial afin de faire la différence. Un site Internet, une communication digitale, un book bien présenté vous sont indispensables. Comme saisir les opportunités, être polyvalent, ne pas se cantonner à un style ou à une façon d’exercer votre métier.

Toutes les chances pour se mettre à votre compte

Se mettre à son compte ne se conçoit pas sans des références et un bon tissu relationnel.

Il vous faudra entreprendre de nombreuses démarches, notamment dans les salons, à l’étranger, savoir anticiper les tendances du marché. Des missions de conseil auprès de nombreux fournisseurs et donneurs d’ordres pourront constituer un axe de diversification possible.

Produire sa propre collection reste une ambition osée, sauf à l’aide d’une communication hors pair, de fonds propres suffisants (trouver un mécène), de concours très sélectifs réussis ! Impératifs : bien s’entourer et faire preuve de ténacité. vos missions : faire fabriquer à des façonniers, trouver des distributeurs, exposer dans les lieux “à la mode“ et tenir financièrement grâce aux partenariats mis en place dans l’écosystème ; passer de la création à la griffe émergente est toujours très aléatoire !

Sommaire

En bref : nos conseils pour aller à l’essentiel, chiffres clés

Activités : définitions, aptitudes

Eléments d’une étude de marché pour le styliste de la mode :

  • chiffres clés, indicateurs, la réalité d’une entreprise de mode

  • évolution, la mode à toute vitesse,

  • clientèle, concurrence, matrice swot,

  • place du créateur, le démarrage, la recherche d’une clientèle, la communication, le lancement d’une collection, perdurer, devenir une marque

  • principales entreprises

Moyens pour démarrer : ressources humaines, locaux ou travail chez soi, équipements, fournisseurs, nouvelles technologies

Eléments financiers : CA, charges, ratios, financements du secteur de la mode, les aides sur Paris, les concours 

Réglementations : contexte général, protection des œuvres, développement durable, statuts, structure juridique, organismes sociaux

Contacts : organismes utiles, formations, salons professionnels (achats et ventes), sites Internet, témoignages

Bibliographie : guides, revues, études, annuaires, librairie spécialisée.

Avis
Note 
15/02/2018
Très bon dossier

Merci beaucoup de cette analyse mais il n'en pèche qu'il faut faire une bonne étude de marché !

Donnez votre avis
Devenir styliste et créateur de marque

Devenir styliste et créateur de marque

Il existe deux types de stylistes non-salariés : le free-lance (indépendant), qui conseille les marques et entreprises de mode, et le créateur, qui lance sa collection. Dans les deux cas, les moyens, les statuts et les compétences ne sont pas les mêmes.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...
6 autres produits dans la même catégorie :