Se lancer dans le bien-être : médecines douces, relaxation, massage

Vous avez un projet de création d'entreprise dans le marché du bien-être : médecines douces, relaxation, massage. Ce dossier Projecteurs de l'AFE vous permettra de gagner du temps avec des éléments pour une étude de marché dans ces médecines non conventionnelles.

01/07/2017

40

 pdf

16,00 €TTC

Un sujet décidément porteur !

Ce sujet fait partie des plus diffusés dans notre collection. Vous voulez entreprendre dans le bien-être ? Beaucoup de personnes veulent donner du sens à leur vie, il s’agit souvent de retrouver une paix intérieure et d’être soi-même plus épanoui !

Depuis le début de l’humanité, tous les êtres humains recherchent en effet l’harmonie. Pour y parvenir ou améliorer leur confort, ils utilisent diverses pratiques de soins non conventionnelles, variables selon les cultures, dont l’ensemble constitue ce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle la médecine traditionnelle ou, plus communément, “les médecines douces“.

Quels sont les facteurs de succès ?

Pour entreprendre, les investissements sont modestes et les qualifications ne sont pas toujours obligatoires.

Oui, mais il faut se démarquer face à la concurrence, réussir à ouvrir un cabinet, se lancer dans des lieux non encore saturés, lancer parfois une application ou maîtriser les réseaux sociaux… Nous vous livrons les conseils de nombreux créateurs. Ils devront convaincre dans un marché qui n’est pas remboursé par la Sécurité sociale et seulement partiellement par certaines mutuelles.

Souvent, il s’agit d’une reconversion et d’un ajustement entre différentes pratiques thérapeutiques qui se complètent, comme la sophrologie, la méditation, le yoga ou encore le magnétisme, les massages et les soins énergétiques… et la spiritualité n’est pas loin !

Parallèlement, les médecines alternatives prennent progressivement une place reconnue dans le parcours du futur médecin. Le recours à ces pratiques, souvent inspirées des traditions ancestrales, progresse chez les malades comme chez les bien-portants : au-delà de l’effet de mode actuel, il s’agit sans doute d’une tendance irréversible… et salutaire pour l’humanité.

Face à cette poussée des besoins de confort, les intervenants sur les marchés du bien-être se doivent d’être de mieux en mieux formés, afin de satisfaire les attentes de leurs clients tout en les rassurant sur leurs compétences. Se démarquer des charlatans et des dérives sectaires ou ésotériques sera donc un impératif pour le nouveau venu sur ces marchés !

C’est aussi un domaine où seules certaines disciplines sont reconnues officiellement en France alors qu’elles peuvent l’être dans d’autres pays d’Europe. Dans ce cas, il n’existe pas souvent de diplômes délivrés par les pouvoirs publics. Mais tout évolue, le massage, par exemple, en fournit un bon exemple… à prendre, certes, encore avec précaution tant que la réglementation n’a pas évolué définitivement.

Avertissement :

le marché du bien-être compte de nombreux acteurs et un nombre indéfini d'activités.
Ce dossier donne des repères et des éléments de cadrage sans entrer dans le détail de chaque activité sectorielle.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Se lancer dans le bien-être : médecines douces, relaxation, massage

Se lancer dans le bien-être : médecines douces, relaxation, massage

Vous avez un projet de création d'entreprise dans le marché du bien-être : médecines douces, relaxation, massage. Ce dossier Projecteurs de l'AFE vous permettra de gagner du temps avec des éléments pour une étude de marché dans ces médecines non conventionnelles.

Peut également vous intéresser
Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...
10 autres produits dans la même catégorie :