En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l’actualité de la création d’entreprise en recevant gratuitement, chaque semaine la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Vous êtes déjà inscrit sur le site de l'AFE,
Pour vous abonner à notre lettre d'information
saisissez votre mot de passe et cliquez sur valider
Valider
Non merci je suis déjà abonné(e) Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

Indice entrepreneurial français

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer

Dominique Restino

La création d'entreprises n'a jamais été aussi importante en France. L'enjeu désormais est de maintenir cette dynamique et de renforcer la création d'entreprises à potentiel de croissance et donc d'emplois.

Pour y parvenir les Français doivent oser, prendre confiance en eux et ne pas se fixer de limites dans leurs projets. Mais, combien parmi eux ont la fibre entrepreneuriale ? Quelles sont leurs ambitions de croissance ? Sont-ils prêts à relever le défi ?

Pour répondre à ces questions et agir sur les leviers qui permettront de stimuler la culture entrepreneuriale et convertir ce potentiel en entreprises, il nous est apparu nécessaire de disposer d'un outil de mesure du dynamisme entrepreneurial français et de son évolution au fil des années.

Cet outil, c'est l'Indice entrepreneurial français

Inspiré de l'Indice entrepreneurial québécois, initié par la Fondation de l'entrepreneurship en 2009, cet outil est mis en place par l'Observatoire de l'AFE.
Il bénéficie de l'expérience de la Fondation de l'entrepreneurship, partenaire de ce projet et prend en compte deux types de mesures :
- la chaîne entrepreneuriale, c'est-à-dire l'appréhension de la part de Français concernés par l'entrepreneuriat : les "intentionnistes", les créateurs d'entreprises, les entrepreneurs et ceux qui ont vendu ou fermé leur entreprise ;
- la culture entrepreneuriale, c'est-à-dire la perception et la représentation, chez les Français, de l'entrepreneuriat, des compétences et qualités entrepreneuriales, de leur sensibilisation à l'entrepreneuriat.

En cette période où le gouvernement place l'entrepreneuriat au rang de ses priorités, l'exploration de cet indice constitue, pour lui et pour tous les acteurs économiques concernés par ce sujet, un outil très appréciable pour :
- connaître l'intensité de la dynamique entrepreneuriale et son évolution dans le temps,
- élaborer des plans destinés à favoriser la création d'entreprises en général et la création d'entreprises à potentiel en particulier,
- et, à terme, de mesurer l'impact des politiques publiques en faveur de la création et de la reprise d'entreprises.

Dominique Restino, Vice-Président de l'Agence France Entrepreneur

 Signature D. Restino Revue Entreprendre demain n°9


  • Infographie de l'Indice entrepreneurial français 2016
    Indice entrepreneurial français 2016 - infographie

    Indice entrepreneurial français 2016 : près d'un Français sur trois de plus de 18 ans s'est engagé, à un moment ou à un autre, dans une démarche entrepreneuriale.

Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Plan du site

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent