En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l'actualité de la création d'entreprise en recevant gratuitement, chaque semaine la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Je suis déjà abonné(e)
Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

  • Vous êtes ici :
  • Être accompagné
  • > Des acteurs complémentaires autour de votre projet

Des acteurs complémentaires autour de votre projet

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer

De nombreux acteurs accompagnent les cédant et repreneurs dans leurs démarches.
A chaque étape de l’opération, chacun d’entre eux apporte une plus-value spécifique.


grosse_puce.gif Des experts et des conseils pour vous aider

Pour réussir votre opération, vous devez vous entourer d’une équipe de conseils et d’experts compétents. Leurs connaissances précises dans de nombreux domaines (administratif, juridique, social, fiscal, financier) apporteront de la sécurité à votre projet.
Ces experts peuvent également, via leur réseau, vous aider à détecter des potentiels cédants ou repreneurs.

petite_puce.gif L’expert-comptable :
interlocuteur du dirigeant au quotidien, il connaît bien l’entreprise et le tissu économique local. Il aidera le cédant à préparer l’entreprise à la vente en valorisant au mieux tous ses actifs, en rédigeant le dossier de présentation, en définissant un profil de repreneur et en procédant aux audits nécessaires pour évaluer l’entreprise. Il conseillera également le repreneur sur le montage du plan de reprise et participera éventuellement aux négociations. Il éclairera le futur repreneur en lui proposant une évaluation de l’entreprise qu’il souhaite acquérir. Il facilitera le passage de témoins.

petite_puce.gif L’avocat : ce conseil juridique est indispensable pour la rédaction des actes de cession. Il sera à vos côtés pour analyser la dimension juridique de votre entreprise, définir la meilleure stratégie et vous assistera dans la négociation et la structuration de l’opération.

petite_puce.gif Le notaire : céder une entreprise a de nombreuses conséquences patrimoniales pour le chef d’entreprise et sa famille. Le notaire sera le tiers de confiance pour organiser les transmissions familiales et étudier avec vous leur impact sur la succession.

petite_puce.gif Le conseil en fusions-acquisitions : ce professionnel guide les entreprises dans la réalisation d’opérations financières complexes. De conseiller, il peut devenir un véritable négociateur et piloter la transaction. N’hésitez pas non plus à consulter votre partenaire financier habituel.

petite_puce.gif Les acteurs du financement : le banquier du repreneur (tout comme Bpifrance, qui intervient auprès des banquiers) peut être un atout précieux ; ayant l’expérience de ce type de transaction, il est en mesure d'en apprécier le risque.
De la même façon, les autres partenaires financiers du repreneur (sociétés d’investissement, capital-risqueurs, business angels, etc.) sont des experts de l’évaluation de la rentabilité.


grosse_puce.gif Des réseaux pour vous accompagner

Pour mener à bien votre projet, ne restez pas seul ! Sollicitez le soutien de réseaux d’accompagnement publics, parapublics ou privés qui vous informeront et vous orienteront dans toutes vos démarches.

petite_puce.gif Les réseaux des Chambres de commerce et d’industrie et des Chambres de métiers et de l’artisanat sont présents dans toute la France. Ils mettent en relation cédants et repreneurs potentiels en permettant au cédant de trouver un acquéreur, au repreneur d’accéder aux meilleurs financements et de bénéficier d’aide et de conseils.

petite_puce.gif Le réseau Cédants et repreneurs d’affaires (CRA), association nationale pour la transmission d’entreprise, anime des groupes de repreneurs pour éviter la solitude du porteur de projet. Il propose des affaires à reprendre, met en œuvre des formations pour les repreneurs et accompagne les cédants dans leur projet de transmission.

petite_puce.gif Le réseau des Scop s’adresse aux salariés qui souhaitent reprendre leur entreprise sous la forme d’une Société coopérative de production (Scop) ou d’une Société coopérative d’intérêt collectif (Scic). Il les accueille, les accompagne dans la durée et leur propose financements et formations.

petite_puce.gif Fusacq est une place de marché dédiée aux fusions-acquisitions et à la reprise d’entreprise. Son objectif est de faciliter les opérations de transmission et de rapprochement d’entreprises en mettant en relation cédants et repreneurs.

petite_puce.gif  Les BGE sont un dispositif d’appui aux entrepreneurs sur tout le territoire. Des conseillers dédiés renseignent, accompagnent et proposent des formations aux porteurs de projet.

petite_puce.gif Les plateformes du réseau Initiative France, premier réseau associatif de financement des créateurs et des repreneurs d’entreprise, interviennent sous forme de prêts d’honneur, de parrainage et d’accompagnement par des dirigeants de PME.


La sécurisation juridique et financière de la reprise constitue un élément clé de succès. C’est pourquoi le recours à des experts reconnus et à un réseau d’accompagnement est un préalable indispensable à une opération bien menée.


Chiffre clé
91 % des dirigeants estiment qu’il est important d’être accompagné par des tiers dans une transmission ou une reprise d’entreprise
(source : sondage ELABE novembre 2015 "Les dirigeants et la cession-transmission d’entreprise")

Septembre 2016

Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent