En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l'actualité de la création d'entreprise en recevant gratuitement, chaque semaine la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Je suis déjà abonné(e)
Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

SASU - Société par actions simplifiée unipersonnelle

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer

La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) est une SAS qui ne comporte qu'un seul associé.

Le nombre de SASU créées augmente régulièrement car cette forme juridique a des caractéristiques intéressantes pour un créateur d'entreprise qui souhaite entreprendre seul. Les SASU représentaient en 2016, 67 % des nouvelles sociétés unipersonnelles..

La création d'une SASU donne lieu à la publication d'une annonce légale.
Vous pouvez réaliser cette démarche avec notre partenaire JAL
Annonce légale de société par actions simplifiée


  L'associé unique

La SASU est constituée d'un seul associé qui peut être une personne physique ou une personne morale.
L'associé unique prend les décisions seul en respectant les règles de forme prévues dans les statuts.


  Engagement financier

Le montant du capital social est librement déterminé par l'associé unique. 

L'associé unique peut effectuer des apports en numéraire ou en nature.
Les apports en nature doivent en principe être évalués par un commissaire aux apports. L'associé unique peut cependant ne pas recourir à celui-ci, si :
- aucun apport en nature n'a une valeur supérieure à 30 000 euros,
- et si la valeur totale des apports ne représente pas plus de la moitié du capital social.

La moitié au moins du montant des apports en numéraire doit être libérée à la constitution, le reste dans les 5 ans.
La SASU peut avoir un capital variable.

La SASU ne peut pas procéder à une offre au public de titres financiers ou à l'admission de ses actions aux négociations sur un marché réglementé. Elle peut cependant faire des offres de titres financiers si celles-ci s'adressent  exclusivement à des investisseurs qualifiés agissant pour leur propre compte, ou à des sociétés de gestion de portefeuille agissant pour des tiers.


  Fonctionnement

 Constitution et fonctionnement

triangle.gif L'associé unique détermine librement dans les statuts les règles d'organisation de la société.

triangle.gif Le statuts peuvent éventuellement prévoir le fonctionnement à plusieurs associés en cas de passage en SAS.

triangle.gif Le premier président de la SASU est obligatoirement nommé dans les statuts.
Il est le représentant légal de la société. Il peut être une personne physique ou une personne morale.
Il est responsable civilement (notamment en cas de faute de gestion) et pénalement.

Le président peut être l'associé unique ou un tiers.

triangle.gif En contrepartie de son mandat social, le président peut percevoir, ou non, une rémunération.
Les éléments composants cette rémunération ( fixe, variable, etc.) sont déterminés dans les statuts ou dans un acte séparé.
triangle.gif Il est possible de nommer un directeur général et un directeur général adjoint.
Leur nomination doit être portée à la connaissance du greffe du tribunal de commerce et publiée au BODACC. Elle doit également faire l'objet d'un avis dans un journal d'annonces légales.

triangle.gif Les SASU dont l'associé unique assure la présidence bénéficient de règles de constitution et de fonctionnement allégées.
Ainsi, le dirigeant associé unique-personne physique est dispensé :
- d'établir un rapport de gestion chaque année lorsque l'activité ne dépasse pas, à la clôture d'un exercice social, deux des trois seuils suivants : 4 million d'euros pour le total du bilan, 8 millions d'euros pour le chiffre d'affaires HT, 50 personnes pour le nombre moyen de salariés permanents employés au cours de l'exercice,
- de déposer au greffe du tribunal de commerce le rapport de gestion, dans le cas où il serait tenu de l'établir. Il devra cependant le tenir à disposition de toute personne qui en fait la demande,
- d'approuver les comptes sociaux. Cette formalité est réputée accomplie par le dépôt des comptes annuels et de l'inventaire au greffe du tribunal de commerce,
- de mentionner sur le registre de la société, le récépissé délivré par le greffe lors du dépôt des comptes annuels. 


petite_puce.gif Commissaire aux comptes

La désignation d'un commissaire aux comptes dans les SASU n'est obligatoire que si l'une des conditions suivantes est remplie :
- la SASU dépasse à la clôture de l'exercice deux des seuils suivants : total du bilan supérieur à 1 million d'euros, chiffre d'affaires HT supérieur à 2 millions d'euros, et/ou nombre moyen de salariés permanents employés au cours de l'exercice dépassant 20 salariés,
- la SASU contrôle d'autres sociétés.


  Régime fiscal

  La société est imposée de droit à l'impôt sur les sociétés (IS)

  Une option pour l'imposition des bénéfices à l'impôt sur le revenu (IR) est possible

Cette option est ouverte aux SASU :
- exerçant une activité commerciale, artisanale, agricole ou libérale (à l'exclusion de la gestion propre de son patrimoine immobilier ou mobilier),
- créées depuis moins de 5 ans au moment de l'option,
- employant moins de 50 salariés et réalisant un CA annuel ou un total de bilan inférieur à 10 millions d'euros,
- non cotées sur un marché réglementé.

L'option peut être formulée auprès du service des impôts dans les 3 premiers mois de l'exercice au cours duquel elle doit s'appliquer.
Elle est valable pour 5 exercices, sans renouvellement possible, et peut être dénoncée dans les mêmes délais. En cas de dénonciation, l'entreprise ne pourra plus revenir à l'impôt sur le revenu.

petite_puce.gif Régime fiscal de la rémunération du président

La rémunération du président est imposée à l'impôt sur le revenu dans la catégorie des traitements et salaires (application de la déduction forfaitaire pour frais professionnels de 10 % ou déduction de ses frais professionnels réels et justifiés).


  Régime social du président


 Le président de SASU est un "assimilé salarié", c'est-à-dire qu'il est affilié au régime général de la sécurité sociale et bénéficie de la même protection sociale que les salariés cadres.
Ses cotisations sociales sont calculées sur la base de sa rémunération brute.
Il ne cotise pas à l'assurance chômage et ne bénéficie donc pas du droit aux allocations chômage.
 


  Transmission

Les statuts peuvent déterminer les conditions d'entrée et de sortie d'éventuels  associés .

Droits d'enregistrement :
Les cessions d'actions sont assujetties à une taxation de 0,1 %  à la charge de l'acquéreur. 

triangle.gif Plus-values professionnelles (à la charge du vendeur).


  Principaux avantages et inconvénients

petite_puce.gif Avantages

triangle.gif Simplification du formalisme.
Responsabilité de l'associé unique limitée aux apports.
Structure évolutive facilitant le partenariat.
 Seule structure unipersonnelle où le dirigeant est affilié au régime général.
Crédibilité vis-à-vis des partenaires (banquiers, clients, fournisseurs).

 petite_puce.gif Inconvénients

Frais et formalisme de constitution.


Octobre 2017


Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent