En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l'actualité de la création d'entreprise en recevant gratuitement, chaque semaine la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Je suis déjà abonné(e)
Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

Techniques de créativité pour trouver une idée de création d'entreprise

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer

Certaines idées de création d'entreprise peuvent être l'aboutissement d'une réflexion volontaire, structurée et planifiée visant à :

Définir des axes de recherche en fonction de ses savoir-faire professionnels ou personnels, des problèmes rencontrés dans son métier ou dans sa vie privée, de ses désirs ou de ses envies, d'un fait relevé dans l'observation de la vie quotidienne...
Rechercher des idées et pour cela appliquer les techniques de créativité, définies ci-après, à chaque axe de recherche retenu.
Sélectionner certaines des idées émises en les soumettant à l'épreuve de filtres objectifs et subjectifs : durée pour la mise en œuvre, importance des moyens à mobiliser, compétences nécessaires, etc.
Vérifier l'opportunité de l'idée retenue en cherchant à la valider par la méthodologie de création d'entreprise.

Tout candidat à la création d'entreprise a la capacité d'être créatif pour peu qu'il sorte du cadre habituel de ses références. En effet, les normes existantes ou admises, les habitudes, les règles établies, la rationalité représentent des freins importants à la créativité. Certaines techniques dites « de créativité » permettent néanmoins de s'en affranchir.

Pour mener à bien la démarche initiale de recherche d'idées, il faudra recourir à la technique du "remue-méninges" ("brain-storming") qui pourra être utilisée seule ou dans les autres procédés de recherche d'idées présentés succinctement ci-après.


  Le "remue-méninges" ou "brain storming"

Cette technique consiste - de préférence à plusieurs personnes pour être efficace (5 participants au minimum)  - à produire spontanément le plus grand nombre possible d'idées sur un sujet donné :
- sans retenue,
- sans se soucier dans un premier temps de leur réalisme,
- et en s'interdisant toute critique, toute justification.

Le principe est de donner libre cours à ses pensées et de chercher la quantité d'idées plutôt que la qualité. Les idées les plus fantaisistes sont donc les bienvenues. Il faut rechercher des "associations", des améliorations, des combinaisons avec des idées préalablement émises.
La sélection des idées intervient ultérieurement, lors de la phase de validation (dans le cadre de la méthodologie de création d'entreprise). En effet, on ne peut pas produire des idées et en même temps les évaluer.

D'un point de vue pratique, s'il y a plusieurs participants, l'un d'eux joue le rôle d'animateur et inscrit sur un tableau chaque idée émise, aussi farfelue soit-elle, de manière à ce que tout  le monde puisse lire en permanence ce qui a été dit. Les participants doivent se garder de faire des interprétations, des commentaires ou des justifications ; les critiques ou auto-critiques sont prohibées ! Pour qu'un échauffement, une émulation s'instaure parmi les participants, ce qui favorise la profusion d'idées, les seuls mots prononcés doivent être les idées émises.
L'animateur, tout  en restant neutre, doit s'assurer d'avoir bien compris l'idée énoncée en l'inscrivant au tableau . Au besoin, au bout d'un moment quand le rythme de production d'idées commence à baisser, il doit stimuler le groupe en donnant à tour de rôle, par un simple signe, la parole à chacun. 


  La "Défectuologie"

Cette technique consiste à adopter une attitude très critique - génératrice d'idées - en prenant conscience des insatisfactions existant dans l'usage d'un produit, dans le recours à un service, dans le fonctionnement d'une institution...
Elle doit permettre de chercher à améliorer, perfectionner à l'extrême le sujet étudié.

Cette technique nécessite, au préalable, de faire appel au "remue-méninges" pour :
- recenser tous les défauts, inconvénients ou faiblesses d'un produit ou d'un service,
- les classer en fonction de certains critères,
- puis rechercher des solutions d'amélioration ou de suppression de ces éléments insatisfaisants.

Aspect du produit Forme
 Volume
 Poids
 Design
 Niveau de gamme
 Impression ou sensation procurée à la vue du produit,
 ...
Usage Commodité (mode d'emploi, apprentissage, facilité d'utilisation, …) 
Dangerosité
 Solidité
 Réutilisation
 ...
Utilité Efficacité : satisfaction totale du besoin ?
 Possibilité d'étendre la satisfaction au besoin en amont ou en aval ?
 Combinaison possible et pertinente avec autre chose ?
 ...
Conditionnement Format adéquat ?
 Packaging adapté ?
 Protection efficace ?
 Recyclage de l'emballage ?
 ...
Accessibilité

Canal de distribution adapté ?
 Lieux de vente bien choisis ?
 Horaires ?
 Souplesse (ex : obligation d'un abonnement ?)
 Délais pour obtenir ou disposer du produit ou service ?
 ...

Prix  Coût adapté ?
 Rente de situation du fournisseur ? 
 Possibilité de réduire le prix ? 
 Transparence et simplicité des tarifs ?
 Autres conditions financières ?
 ...
Conséquences de l'utilisation  Maintenance
 Garantie
 Pollution
 Recyclage
 Problème de déchets
 Consommables
 …
Autres "défauts"
possibles  

Fiabilité
 Nécessité de détenir une installation /source fixe d'énergie /appareillage...)
 Assujettissement à une réglementation
 Limitation de l'offre à certains types de clients (démocratisation ?)  
 Impossibilité de fidéliser le client
 Service ne pouvant être vendu seul (dépendant d'un matériel, d'un autre service...)
 Image déplorable du produit /service
 Vente limitée à certains milieux (mode de vie, de mœurs…)
 Produit "concurrent indirect" très gênant
 Inconstance dans la qualité du service
 ...

   Télécharger le document de présentation de cette méthode de créativité (en format pdf)

 

 1 | 2  Suivant >

Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent