En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l'actualité de la création d'entreprise en recevant gratuitement, chaque semaine la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Je suis déjà abonné(e)
Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

Les aides à la création d'entreprise

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer

Il existe un certain nombre d'aides publiques à la création d'entreprise. Ces dispositifs, mis en place à l'initiative de l'Etat ou des collectivités territoriales, peuvent prendre différentes formes, les principales étant :

 les aides financières,
 les allègements fiscaux,
 les exonérations de charges sociales,
 l'aide au conseil,
 la mise à disposition de locaux...

 Ces aides ne concernent pas forcément votre projet ! Elles peuvent :
- être réservées à des secteurs d'activité particuliers,
- dépendre du lieu d'implantation de l'entreprise,
- être liées à votre statut actuel (demandeur d'emploi ou salarié par exemple) ,
- imposer la réalisation d'investissements conséquents ou des recrutements, …

Le but de cette étape est donc de vous renseigner sur leurs conditions d'attribution de ces aides afin d'éviter de perdre du temps en constituant inutilement des dossiers de demande.

Parallèlement à ces dispositifs publics, de nombreuses initiatives privées ont été prises pour aider les créateurs à boucler financièrement leurs projets. Ces aides sont dispensées par des associations, fondations, clubs, grandes entreprises ... Certaines s'adressent à un large public, d'autres ne concernent que certains types de projets bien déterminés ou sont soumises à des conditions restrictives.
Pour obtenir des renseignements sur ces dispositifs, reportez-vous à la partie Trouver des financements du site de l'AFE.



  Les aides de l'Etat

Elles visent principalement à favoriser :

  Une meilleure répartition géographique des entreprises. Par exemple :

 la prime d'aménagement du territoire accordée par la Datar (Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale) aux entreprises qui s'installent dans certaines zones d'aménagement du territoire sous conditions d'emplois et d'investissements,
 l'exonération d'impôt sur les bénéfices des entreprises implantées dans certaines zones d'aménagement du territoire,
 l'exonération d'impôts locaux (pour la part revenant à l'Etat),
 etc.

 La réinsertion professionnelle des demandeurs d'emploi. Par exemple :

 l'exonération de charges sociales pendant un an (ou plus dans certains cas) pour les demandeurs d'emploi qui créent ou reprennent une entreprise (dispositif Accre),).

 L'émergence et le financement des projets innovants. Par exemple :

 les aides de BPI  pour la réalisation d'études préalables et le développement de projets d'innovation.


 L'épargne de proximité et le financement des petites entreprises.
Par exemple :

 la réduction d'impôt pour souscription au capital des entreprises nouvelles,
 la déduction des intérêts d'emprunt,


  Les aides des collectivités territoriales

  Principes généraux que doivent respecter les collectivités territoriales

Respect du principe de la liberté du commerce et de l'industrie : les collectivités territoriales, par leurs interventions économiques, ne doivent pas fausser le libre jeu de la concurrence.

Interdiction de principe de prendre des participations dans le capital de sociétés commerciales et des autres organismes à but lucratif (sociétés commerciales, sociétés civiles, associations ayant un but lucratif...).
Il existe néanmoins quelques exceptions prévues par la loi : les sociétés d'économie mixte locales, sociétés de développement régional, etc.

Interdiction d'établir de discrimination entre les entreprises et les citoyens placés dans des situations comparables (principe d'égalité devant la loi). Les collectivités doivent donc adopter un règlement général des aides définissant les conditions de leur intervention. Les entreprises placées dans des situations étroitement comparables doivent être traitées de façon identique.

 Respect de la politique d'aménagement du territoire définie par l'Etat (contrat de plan) et des règles communautaires.
Les départements, les communes ou leurs groupements ne peuvent participer au financement de ces aides que dans le cadre d'une convention passée avec la région.

  Règles légales en matière d'intervention financière des collectivités territoriales pour aider la création d'entreprise

Les régions sont libres de définir le régime des aides directes qu'elles accordent. Elles doivent seulement veiller au respect des règles de concurrence communautaire.
Les collectivités territoriales peuvent attribuer des aides sous forme de subventions, bonifications d'intérêts, prêts ou avances remboursables, à taux nul ou à des conditions plus favorables que celles du Taux moyen des obligations (TMO).

  Les exonérations de contribution économique territoriale, d'impôts fonciers

Elles peuvent être accordées aux entreprises qui s'implantent dans certaines zones, sur délibération des collectivités territoriales.


   Identifier les aides régionales

Pour découvrir les aides régionales et locales auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre projet et de votre lieu d'implantation, consulter les sites suivants :

triangle.gif www.aides-entreprises.fr : le site de
l'Observatoire des Aides de l'Institut Supérieur des Métiers





Août 2015


Deux ans après
Cela fait déjà deux années que j'ai bénéficié de l'ACCRE, la baisse des charges à été salutaire pour ma part, le fait que cela augmente petit à petit et non pas d'un coup est aussi très bien car cela permet de s'organiser dans les temps. Je n'ai (heureusement) pas profiter de l'aide du pôle emploi en ce qui concerne les aides financières pour les mois où le CA est au alentour de zéro.
Posté par Jeremy Wangdari (http://wangdari.com/), 03/12/2014 09:07
Mon avis sur le microcrédit
Le micro crédit est un formidable outil qui permet de se lancer sans trop de pression bancaire avec des gens qui savent de quoi ils parlent et surtout (et pour moi c'est important) ils ont l'habitude de gens comme nous, c'est à dire des gens qui débutent quelque chose et qui ne connaissent pas encore les rouages financiers!
Au vue des commentaires et avis sur le net, cette aide (je ne connais que l'ADIE par rapport à mon expérience perso) est bienvenue!
Posté par Etienne, 27/11/2014 11:49

Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent