En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l’actualité de la création d’entreprise en recevant gratuitement, deux fois par mois la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Vous êtes déjà inscrit sur le site de l'AFE,
Pour vous abonner à notre lettre d'information
saisissez votre mot de passe et cliquez sur valider
Valider
Non merci je suis déjà abonné(e) Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

9 - Installer l'entreprise

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer

Cette étape d'installation de l'entreprise consiste à effectuer un certain nombre de démarches qui vous permettront de démarrer votre activité dans les meilleures conditions et en toute quiétude :
 trouver et aménager le local adapté à votre activité,
 contacter des assureurs pour limiter les risques,
 préparer vos documents commerciaux... Ils seront porteurs de l'image que vous souhaitez donner de votre entreprise...
petit_carre.gif mettez en place votre comptabilité,
 organisez vous pour ne pas vous laisser déborder ultérieurement par la paperasserie,
 etc.

Les choix que vous ferez à ce stade étant susceptibles d'évoluer dans les mois à venir, vous retrouverez la plupart de ces thèmes dans l'espace Nouveau chef d'entreprise du site de l'AFE.


  Trouvez et aménagez vos locaux

Le choix d'un local adapté est important, car il est souvent le reflet de l'image de l'entreprise.
Il existe de nombreuses possibilités : chez vous, dans un local à usage professionnel ou commercial, dans les locaux d'une autre entreprise... Chaque formule présente naturellement des avantages et inconvénients et fait l'objet d'une réglementation qu'il convient de connaître. Voir le dossier sur ce sujet.

 Si vous vous lancez dans un commerce, ce choix devient un élément primordial car l'emplacement peut, ou non, favoriser l'afflux de votre clientèle. Il est connu que, dans un même quartier, certaines rues sont très fréquentées et d'autres pas du tout ! De même, dans une même rue commerçante, il existe un bon et un mauvais trottoir ! Voir les explications données à l'étape 3 : Etude de marché.

triangle.gif Vérifiez que vous ne relèverez pas de la règlementation ERP, établissement recevant du public !

 Si votre activité consiste à produire des biens, des objets, l'important sera plutôt de trouver une surface suffisante, une bonne desserte des transports, etc.

 Pour une activité de services, sans réception de marchandises et de clientèle, le choix du local ne sera pas déterminant et vous pourrez même envisager de travailler chez vous !

Dans tous les cas, sachez que vous n'avez pas intérêt à changer fréquemment d'adresse, car cela entraîne des coûts non négligeables : déménagement, avis aux clients, impression de nouveaux documents commerciaux, etc.
Prenez donc le temps de réfléchir avant de vous décider !
Réfléchir... et surtout vous renseigner auprès des entreprises voisines, car n'oublions pas que le loyer est une charge fixe de l'entreprise, qui élève toujours son seuil de rentabilité. Si vous vous apercevez trop tard que le loyer est surévalué, et si ce dernier est soumis au statut des baux commerciaux, vous ne pourrez pas le dénoncer avant une période de 3 ans !


  Assurez votre entreprise

Trop nombreux sont les créateurs qui démarrent leur activité sans assurance, sans doute par soucis de limiter au minimum leurs frais généraux...
Pourtant, toute activité professionnelle engendre des risques et il est parfois trop tard lorsque le dirigeant s'en rend compte.

En devenant "patron de votre entreprise", vous allez donc devoir :

 vérifier si la réglementation propre à votre activité impose de prendre certaines assurances particulières,

 faire l'inventaire de vos risques,

 évaluer leurs conséquences,

 apprécier ceux dont les conséquences peuvent être couvertes par les frais généraux,

 transférer à un assureur les autres risques que vous ne pourrez pas prendre en charge financièrement s'ils se réalisaient,

 soigner la rédaction des contrats passés avec vos clients, vos fournisseurs, ... en mesurant bien l'étendue de votre responsabilité,

 déclarer à votre assureur très précisément vos activités, et ne pas oublier de l'informer, par la suite, de toutes modifications qui pourraient intervenir.
Il est en effet très important d'adapter ses garanties au développement de l'entreprise et donc de revoir périodiquement l'ensemble de ses contrats d'assurance.

Quoi qu'il en soit, la souscription d'un contrat garantissant votre responsabilité civile professionnelle est vivement recommandé.

A noter : votre contrat d'assurance de responsabilité civile personnelle couvre les risque lié à votre vie privée et ne pourra pas prendre en charge les éventuels dommages causés dans le cadre de votre activité professionnelle.

Pour obtenir des informations détaillées sur ce sujet, reportez-vous à l'espace Nouveau chef d'entreprise du site de l'AFE.

 1 | 2  Suivant >

Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent