En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt et nous permettre d'analyser notre trafic. A l’aide de cookies, les régies publicitaires présentes sur les pages de notre site partagent également des informations sur l'utilisation de notre site avec leurs propres partenaires. En savoir plus
Suivez l’actualité de la création d’entreprise en recevant gratuitement, deux fois par mois la lettre de l'Agence France Entrepreneur
Vous êtes déjà inscrit sur le site de l'AFE,
Pour vous abonner à notre lettre d'information
saisissez votre mot de passe et cliquez sur valider
Valider
Non merci je suis déjà abonné(e) Oui je m'abonne
Connexion Fermer
Saisissez votre email puis cliquez sur le bouton OK. Votre mot de passe vous sera envoyé d'ici quelques minutes.

Publicité

Rédiger le rapport

Envoyer à un amiAjouter à ma malletteImprimer


  Ses objectifs

  Synthétiser les résultats pour se concentrer sur l'essentiel

Au-delà de la simple collecte d'informations, n'oublions pas que le rapport est avant tout un outil d'aide à la décision.
Ainsi, le porteur de projet va, lors de sa rédaction, identifier, analyser et différencier l'information prioritaire de l'information secondaire. Seule l'information jugée utile à la prise de décision doit apparaître dans ce rapport.

A cela vient s'ajouter la nécessaire prise en compte de l'identité, de la qualité et des attentes des destinataires de ce rapport. Le premier destinataire du rapport est bien évidemment le porteur de projet lui-même, mais il arrive fréquemment que d'autres personnes soient amenées à en prendre connaissance, tels que des partenaires commerciaux ou financiers, des associés,...

  Simplifier la lecture des résultats

La collecte de l'information peut parfois être longue et fastidieuse et l'information elle-même peut être complexe. Malgré tout, il est indispensable de toujours présenter clairement et simplement les résultats de l'étude.
Le porteur de projet ne doit pas "noyer" le lecteur du rapport dans les chiffres et les analyses. N'oublions pas : "Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement"...
Le lecteur doit rapidement comprendre et analyser les mécanismes et les tendances du marché. Plus le document est clair, plus la lecture est simple et plus la prise de décision en est facilitée.

  Mieux décider, plus rapidement

La pertinence de l'information, sa précision et la simplicité de sa présentation sont les clefs de succès d'un rapport efficace.
Il permettra au porteur de projet de décider plus efficacement, c'est-à-dire de prendre les bonnes décisions, et plus rapidement. Lorsque l'on a une carte routière, il est en effet toujours plus facile de choisir le meilleur itinéraire.

  Présenter les résultats de l'étude aux différents partenaires du projet

Le rapport pouvant être lu par d'autres personnes, telles que le banquier, un associé, ou encore un partenaire commercial, il doit être de nature à les mettre en confiance. Ces derniers doivent donc, à la lecture du document, être capables d'avoir une vision claire et précise du marché sur lequel le projet va évoluer ainsi que les perspectives d'évolution.


  Sa présentation

Un rapport classique comprend 7 parties.

1 La page de titre Elle indique le marché étudié, le nom provisoire ou définitif de l'entreprise et la date de réalisation.
2 La table des matières Elle reprend les différentes parties du rapport. Il est conseillé d'inclure les schémas de synthèse, s'il y en a.
 
3 La synthèse Partie très importante : la simple lecture de cette synthèse doit donner une idée précise de la faisabilité commerciale du projet et des possibles orientations à prendre. Il ne s'agit pas de faire un rapide résumé de l'étude, mais bien d'exposer les points clefs du marché. Il est généralement recommandé de dégager en conclusion des orientations à prendre.
4 Les modalités de réalisation de l'étude Présentation des conditions de réalisation de l'étude, de la méthode de recherche de l'information utilisée ainsi que des sources d'informations retenues.
Cela permet au porteur de projet de crédibiliser sa démarche et surtout les résultats présentés dans le rapport.
5 Les principaux résultats Partie la plus volumineuse : il s'agit de présenter les principales informations de l'enquête. Elle comporte une description détaillée des résultats.
6 Les clefs de succès et les contraintes du projet / Les opportunités et les menaces du marché Ce sont, avec les éventuelles orientations du projet, les éléments incontournables de la conclusion du rapport d'étude. Ces informations donnent le ton au projet, pour, par la suite, faciliter la prise de décision quant aux orientations prioritaires à prendre.
 
7 Les annexes On y retrouve généralement des informations ou documents secondaires mais complémentaires. Cela peut être le questionnaire utilisé ou bien encore la trame d'interview, l'ensemble des résultats de l'étude, etc.
Cette partie est laissée à la libre appréciation du porteur de projet.

 

 1 | 2  Suivant >

Création d'entreprise, reprise d'entreprise | AFE, Agence France Entrepreneur

Sites thématiques :  

Entreprises des quartiers   Elles entreprennent